Nos tutelles

CNRS

Rechercher




Accueil du site > REMISOL > Comité de pilotage

Comité de pilotage

Le comité de pilotage est constitué de 10 membres reflétant la diversité de notre communauté. Trois de ces membres constituent le bureau, interlocuteur privilégié du réseau.

Bureau

  1. Coordinateur : David Albertini Le coordinateur du réseau, David ALBERTINI, est ingénieur de recherche CNRS, travaille à l’Institut des Nanotechnologies de Lyon (UMR CNRS 5270) et est en charge de plusieurs microscopes sur deux plateformes : NANOLYON et le CLYM (Centre Lyonnais de Microscopies). Ses principales thématiques de recherche portent sur les modes électriques.
    david.albertini [at] insa-lyon.fr
  2. Responsable Formation : Agnès PIEDNOIR La responsable des formations pour le réseau, Agnès PIEDNOIR est ingénieur de recherche CNRS et est en charge de plusieurs microscopes dans son laboratoire de l’Université de Lyon, l’Institut Lumière Matière. Ses principales thématiques de recherche portent sur la mécanique à l’échelle nanométrique et la caractérisation en milieu liquide.
    agnes.piednoir [at] univ-lyon1.fr
  3. Responsable Budget : Hubert KLEIN Le responsable du budget pour le réseau, Hubert KLEIN est maître de conférences au Centre Interdisciplinaire de Nanoscience de Marseille (CINAM). Son équipe travaille sur le couplage microscopie champ proche / rayonnement électromagnétique, à l’aide d’instruments développés au laboratoire. Sa thématique de recherche actuelle porte sur les propriétés de transport et d’émission de contacts atomiques et moléculaires ponctuels.
    klein [at] cinam.univ-mrs.fr

Membres du comité de pilotage :

  • Touria Cohen-Bouhacina, Professeur au Laboratoire Ondes et Matière d’Aquitaine (LOMA), responsable du groupe de recherche Biophyna (Biophysique & Nanosystèmes), responsable de la plateforme NSI (NanoSpectroImagerie), et est à l’origine de la création « en cours » d’une cellule de transfert (Nanophynov) qui sera adossée au LOMA. Son équipe utilise, entre autres, la microscopie à sonde locale de force pour l’étude des matériaux mous en abordant des thèmes de recherche pluridisciplinaires et qui couvrent actuellement des domaines variés de la biophysique fondamentale au développement de bio-capteurs, en s’intéressant plus spécialement à deux types d’objets : les membranes cellulaires et les bactéries.
    t.bouhacina [at] loma.u-bordeaux1.fr
  • Yannick De Wilde, Directeur de Recherche CNRS à l’Institut Langevin (ESPCI ParisTech CNRS), où il est responsable du thème Nanophotonique et Optique des Milieux Diffusant. Son équipe développe des techniques originales de microscopie optique en champ proche à balayage (SNOM), portant notamment sur l’imagerie et la spectroscopie super-résolues infrarouge et visible. Il possède une expérience passée dans le domaine de la microscopie à effet tunnel (STM). Il est co-responsable du groupe de travail « Instrumentation » du Club Nanométrologie (partenariat LNE-CNANO) et de l’axe « Nanofabrication, Instrumentation, Caractérisation, et Métrologie » du DIM Nano-K qui réunit le C’Nano Ile-de-France et l’IFRARF.
    yannick.dewilde [at] espci.fr
  • Frédéric Foucher, Ingénieur de Recherche dans l’équipe d’exobiologie du Centre de Biophysique Moléculaire, au CNRS, à Orléans. Il est responsable d’une plateforme de spectroscopie Raman, microscopie à force atomique et microscopie optique. Ses principales thématiques de recherche portent sur l’étude des plus anciennes traces de la vie sur Terre et sur la recherche de vie sur Mars. Il participe notamment à la préparation de la mission ExoMars 2020 de l’agence spatiale européenne. Il est co-animateur du groupe de travail inter-réseaux sur le repositionnement.
    frederic.foucher [at] cnrs.fr
  • Mathieu George, Maître de conférences au laboratoire Charles Coulomb (L2C) de l’Université Montpellier II. Ses activités de recherche portent essentiellement sur la mesure des propriétés et comportements mécaniques à l’échelle nanométrique par Microscopie à Force Atomique ainsi que sur la mesure quantitative des propriétés de surfaces par imagerie de phase.
    mgeorge [at] univ-montp2.fr
  • Frank Lafont, Directeur de Recherche CNRS à l’Institut Pasteur de Lille et est responsable pour le Centre d’Infection et d’Immunité de Lille (CIIL) d’une équipe de recherche sur la Microbiologie Cellulaire dans l’Interface Cellule-Pathogène. Il est chargé de mission à l’INSB pour les domaines : interactions hôte-pathogènes et microbiologie. Il est le directeur scientifique du BioImaging Center Lille Nord de France, plate-forme d’imagerie cellulaire et tissulaire comportant un plateau AFM avec couplage avec des microscopes photoniques en différents milieux de confinement. C’est une plate-forme GIS-IBiSA porteuse de l’EquipEx ImagInEx BioMed.
    frank.lafont [at] cnrs.fr
  • Michel Ramonda, Ingénieur de Recherche à l’Université de Montpellier II, est responsable d’une plateforme de microscopie champ proche de l’Université de Montpellier 2. Ses principales thématiques de recherche portent sur les propriétés mécaniques et électriques des matériaux avec notamment les développements instrumentaux de nouveaux modes d’acquisition. Il a été coordinateur du réseau RéMiSoL de 2010 à fin 2013, et a initié avec le réseau Nanorgasol de la première action inter réseaux de RéMiSoL.
    michel.ramonda [at] univ-montp2.fr
  • Guillaume Schull, Chargé de Recherche CNRS à l’Institut de physique et Chimie des Matériaux de Strasbourg dans le Département Surfaces et Interfaces (DSI). L’équipe dans laquelle il travaille est spécialisée en microscopie à effet tunnel à basse température (5K) et sous ultra-vide. D’un point de vue thématique, cette équipe s’est spécialisée dans l’étude des propriétés magnétiques et optoélectroniques d’atomes et de molécules uniques.
    guillaume.schull [at] ipcms.u-strasbg.fr

Vous pouvez contacter le comité à l’adresse suivante

Cette rubrique ne contient aucun article.